Message de l'ADG

L’environnement global de travail et des affaires au Burundi et à la banque en 2017 n’a pas été fondamentalement différent de celui de l’exercice 2016. Il ne se modifiera probablement pas en 2018. Pratiquement les mêmes défis et les mêmes opportunités. Et probablement plus de défis que d’opportunités. Mais la Banque doit réussir le pari de réaliser les objectifs du business plan traduits dans le programme de l’exercice 2018.

Aussi la Direction s’attachera-t-elle à tout ce qui peut lui permettre d’y arriver. Elle mettra plus d’attention que d’ordinaire à l’endroit de tous ses partenaires : déposants, demandeurs de crédits, fournisseurs de biens et services, divers organes de la banque, administration publique, détenteurs du capital,... dans la logique d’apporter aux uns et aux autres tout son savoir-faire et toute sa disponibilité pour se rapprocher de leurs attentes et atteindre les résultats attendus de l’exercice.
La direction se donnera les moyens de cette multiple ambition notamment :
- En obtenant la mise en place totale de l’exploitation d son nouvel outil informatique et de nouvelles opportunités qu’il offre (mobile banking, ATM, Téléconsultation des comptes,...) ;
- En organisant le renforcement des capacités de ses agents et cadres ;
- En implantant au moins 3 nouvelles agences et un guichet pour encore plus se rapprocher de ses partenaires ;
- En révisant les textes qui la gèrent, référence faite au nouvel environnement juridique et réglementaire pour initier les changements qu’il implique,...
La Banque compte naturellement sur l’appui de tous ses partenaires pour un exercice social 2018 réussi.